Illustration

Le pays du matin calme dans ma pochette d’artiste

Mon diplôme du BTS en poche, je me suis mise cet été à la recherche d’expériences professionnelles pour mettre en pratique mes compétences et évoluer en tant que graphiste. À la lecture du numéro 21 de Kpop Life Magazine, j’ai pu constater que l’équipe manquait d’une graphiste professionnelle, c’est donc tout naturellement que j’ai pris l’initiative d’envoyer un mail à Jane, la rédactrice en chef du magazine, pour lui présenter mon travail. Les semaines ont passées, et alors que je me baladais avec des amis, j’ai reçu un coup  de fil qui m’a mit le sourire aux lèvres pendant des jours et des jours : Jane veut travailler avec moi.
Après une courte journée à Lyon, où se situent les bureaux de Kpop Life Magazine, pour rencontrer une petite partie de l’équipe et pour parler plus en détail de mes compétences, j’ai pu intégrer cette belle aventure à partir du numéro 22. Ma première tâche pour me mettre à l’essai : La réalisation de la page à propos du Pepero Day en Corée du Sud. Me voilà donc lancée dans la création d’illustrations et la composition de la mise en page. 

 

Crayons, pinceaux et aquarelle à disposition, je me suis appliquée à la confection d’une typographie pour le titre de la page, et de deux illustrations sur le thème du Pepero. Je crois que je n’ai jamais été aussi soignée, et en même temps j’ai pris énormément de plaisir à les dessiner et les mettre en couleurs.
Dans la foulée j’ai également réaliser la mise en page, que je me suis amusée à changer et améliorer. J’ai bel et bien retrouver ce plaisir que j’ai lorsque je joue avec la composition, l’association des typographies et la combinaison des couleurs, et par dessus tout : le magazine est mon support de communication préféré.

 

Passionnée par la culture coréenne depuis plusieurs années maintenant et graphiste de métier, je suis vraiment comblée de faire partie du staff de Kpop Life Magazine. Et c’est d’ailleurs avec beaucoup d’excitation que je me suis rendue au Salon de l’Asie à Lyon, les 28 et 29 novembre, pour rencontrer les journalistes de l’équipe et accueillir les lecteurs sur le stand du magazine (si vous en faîtes parti, dîtes-le moi en commentaire ~ ). Cette aventure est une jolie fierté que je suis ravie de compter parmi mes projets professionnels. J’espère qu’elle durera longtemps, et j’ai d’ores et déjà hâte de travailler plus amplement sur les prochains numéros (promis, je vous montrerais la suite).